Projet SIGRH : Le Ministre de la Refondation de l’Etat donne le Ton dans son département.

Conformément aux orientations lors du lancement le 26 octobre dernier par le Premier ministre Choguel Kokalla MAÏGA de la phase d’identification des agents dans la cité des Balanzans, Ce mercredi 29 novembre 2023, le ministre de la Refondation de l’État, Ibrahim Ikassa MAIGA, a lui-même effectué son identification physique ce mercredi 29 novembre 2023, auprès des équipes en charge de l’identification des agents de l’État et des collectivités territoriales. 

De ce jour jusqu’au vendredi 1ᵉʳ décembre 2023, ces équipes procéderont à l’identification de l’ensemble des agents du ministère et de ses services centraux, à savoir le la Direction du Matériel et des Finances, le Commissariat au développement institutionnel et la Mission d’Appui à la Refondation. 

Après son identification, le ministre a vivement encouragé tous les agents à emboîter le pas dans le délai imparti, mettant en avant l’importance cruciale de ce projet refondateur pour l’administration malienne. Il a souligné que la mise en œuvre du SIGRH permettra une meilleure maîtrise des effectifs et de la masse salariale des agents de l’État et des Collectivités territoriales.
Une autre innovation majeure réside dans la mise en conformité des données des fonctions publiques avec celles du RAVEC, couplées aux données biométriques (empreintes digitales). Cela favorise la création d’une base de données plus fiable sur les ressources humaines de l’État et des Collectivités territoriales.
Wourouma BOCOUM, Directeur des Ressources Humaines de la section de l’administration générale et responsable des équipes d’identification du secteur, a souligné que cette phase a pour objectif principal de valider les situations issues de la collecte de données par les Directions Nationales de la Fonction Publique de l’État et celles des Collectivités. Ces informations ont été préalablement confrontées avec la base de données du RAVEC lors de la phase de recensement. 
L’étape actuelle d’identification physique implique que les agents confirment ces données en utilisant leurs empreintes digitales, soulignant l’impératif de la présence de tous pour garantir l’exactitude et la fiabilité du processus. 

Ainsi, chaque structure de gestion des ressources humaines a été chargée de planifier ses missions sur le terrain et de mener l’opération d’identification des agents de son secteur.
Le personnel de l’État et des collectivités territoriales peut s’enrôler auprès des agents de terrain dans leurs services respectifs, sur toute l’étendue du territoire national et dans les missions diplomatiques et consulaires. En cas d’invalidation, l’agent doit signaler et justifier les éventuelles contestations soulevées. Cette démarche est ouverte du 1ᵉʳ novembre au 31 décembre 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *